La jeune fille à la perle – Tracy Chevalier

filleperle

313p

J’ai lu la critique sur le blog des livres des livres qui m’a donné envie de le lire.

Résumé de l’éditeur:

La jeune et ravissante Griet est engagée comme servante dans la maison du peintre Vermeer. Nous sommes à Delft, au dix-septième siècle, l’âge d’or de la peinture hollandaise. Griet s’occupe du ménage et des six enfants de Vermeer en s’efforçant d’amadouer l’épouse, la belle-mère et la gouvernante, chacune très jalouse de ses prérogatives.

Au fil du temps, la douceur, la sensibilité et la vivacité de la jeune fille émeuvent le maître qui l’introduit dans son univers. A mesure que s’affirme leur intimité, le scandale se propage dans la ville ….

Un roman envoûtant sur la corruption de l’innocence, l’histoire d’un cœur simple sacrifié au bûcher du génie.

Mon avis :

L’histoire se déroule à Delf au milieu du 17e siècle, Griet une jeune fille d’un artisan de la faïence est engagée comme servante chez le peintre Vermeer. L’héroïne du roman doit aider sa famille à subvenir à ses besoins, son père a été victime d’un accident un an auparavant et ne peut plus travailler. Dès le début du roman, l’attirance de Griet pour son maître est palpable. Ses relations avec les autres membres de la maisonnée sont plus compliquées, surtout avec Christina, l’épouse de Vermeer. Au fil du temps, Griet se sent mieux dans sa nouvelle vie, même si les relations avec Tanneke sont toujours complexes. Elle a un petit bonheur quotidien, c’est Peter fils qui lui apporte avec son beau sourire et sa belle chevelure blonde. Peter fils serait-il amoureux ? Pour Griet, les ennuis commencent en même temps que le bonheur. Vermeer lui demande de préparer ses couleurs, elle a donc accès l’antre du maître. Christina n’apprécie pas le changement mais, ne dit rien. Elle s’effacera totalement quand elle se doutera que son mari réalise le portrait de leur servante. Dix ans plus tard, la vie de Griet a complétement changé. Tanneke, viens la visiter, Christina veut la voir cette après-midi. Griet est inquiète depuis son départ, son ancienne maîtresse l’évite.

La jeune fille à la perle est un romain plaisant. On suit avec intérêt l’évolution d’une jeune femme de 16 ans au 17e siècle. Tracy Chevalier, utilise le « je » , ce qui permet une plus grande identification au personnage de Griet. Je recommande ce livre à tous ceux qui aiment les histoires de familles. J’ai passé un bon moment avec ce livre. Le roman est tiré de la vie du peintre Johannes Vermeer.

Il commença à me demander d’autres services. Un jour, il me pria d’acheter de l’huile de lin chez l’apothicaire à mon retour de la poissonnerie. Je devais la laisser au pied de l’escalier pour ne pas le déranger car il était avec le modèle. C’est du moins ce qu’il me dit. peut-être se rendait-il compte que Maria Thins, Catharina, Tanneke ou Cornelia seraient intriguées de me voir monter à l’atelier à un moment inhabituel.

Ce n’était pas une maison où il était aisé de garder un secret.

Infos pratiques:

Disponible en livre de poche chez folio n°3648

Disponible en version numérique aux formats epub et kindle

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s