L’art et la manière de conclure en beauté – Lauren Weisberger

L’art et la manière de conclure en beauté est le dernier roman de Lauren Wiesberger. Elle nous offre une plongée dans l’univers impitoyable du tennis féminin de haut niveau.

 

lart-et-la-maniere-de-conclure-en-beaute

L’art et la manière de conclure en beauté – couverture

Fiche technique:

Auteur: Lauren Weisberger 

Genre: roman contemporain

456 pages

Editeur: fleuve éditions

année de parution: 2016

 

Résumé de l’éditeur:

À 24 ans, Charlotte Silver, dite « Charlie », a tout pour elle. Dotée d’une plastique parfaite, elle figure parmi les meilleures joueuses du monde. Les médias et les fans l’adorent. Seule ombre au tableau : elle n’a jamais remporté une victoire en Grand Chelem.
Lorsqu’une blessure l’oblige à abandonner Wimbledon, Charlie prend une mesure drastique. Elle renvoie sa coach de toujours et la remplace par l’entraîneur star Todd Feltner, aussi réputé pour ses mauvaises manières que pour sa redoutable efficacité.
Ce pacte avec le diable propulse Charlie aux sommets des classements, comme en couverture des magazines people… Et sa relation avec le joueur « le plus sexy du monde » est une alliée de taille dans cette quête de la gloire : terre battue ou tapis rouge, Charlie Silver devient la it-girl du tennis féminin que tout le monde s’arrache.
Mais entre fêtes, tromperies et compétition, la célébrité n’est pas qu’une partie de plaisir… surtout quand une éternelle rivale ne recule devant rien pour prendre le dessus. Jusqu’où Charlie sera-t-elle prête à aller pour être la meilleure ?

 

Todd Feltner tu es viré.

Mon avis:

Le récit débute par le premier macth de Charlotte Silver alias Charlie au tournois de Wimbledon. Charlie abandonne le match sur blessure. Après sa période de convalescence, Charlie part à la conquête de son rêve absolu gagner un tournois du Grand Chelem. Pour cela, elle s’offre les services de Todd Feltner, le meilleur entraîneur du circuit. Il n’a jamais entrainer de filles et n’a pas une bonne réputation. Charlie a une idylle épisodique avec Marco, le joueur le plus sexy du tableau masculin. Todd, s’appuie sur cette idylle pour mettre en place sa nouvelle stratégie de communication sur Charlie, finit la jeune fille avec la natte et bienvenue à Charlie la bombe glamour du circuit. Cette transformation n’est pas de tout repos, elle augmente sa charge d’entrainement et change son mode de vie. Ce changement au fond ne convient pas à Charlie. Sa prise de conscience a lieu à Wimbledon, l’année suivante, elle atteint la finale du tournois. Charlie joue son meilleur tennis mais elle est battue par plus forte qu’elle cette fois là. A la fin du match, Todd est dans une rage folle. Elle a saccagé sa meilleure chance de sa carrière. 

Lauren Weisberger aime mettre ses héroïnes aux prises avec des personnes fortes en caractère afin de faire ressortir le meilleur d’elles-mêmes. Dans l’art et la manière de conclure en beauté, le « méchant » c’est Todd Feltner, le nouvel entraineur. Un homme qui lui permet de tutoyer les sommets mais au pris de grosses concessions pour l’héroïne. La morale du roman pourrait être restons fidèle à ses valeurs. 

Ma note: 8/10

 

cp coeur

Coup de cœur 2017

 

Livres lus dans le cadre des challenges: multi-défi 2017, tour du monde et ABC 2017

 

 

 

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s