J’irai danser à Orlando * Philippe Corbé

Philippe Corbé est le correspondant de la radio RTL aux Etats-Unis, par une nuit de juin 2016 il est réveillé par son téléphone portable. Un attentat vient d’avoir lieu au Pulse une boîte de nuit fréquentée par des homosexuels. Dans j’irai danser à Orlando, Philippe Corbé raconte comment il a vécu ces jours sombres avec les siens.

 

j'irai danser à orlando
J’irai danser à Orlando – Philippe Corbé (couverture)

 

Fiche technique:

Auteur: Philippe Corbé

Genre: essai

368 pages

Editeur: Grasset

Année de parution: 2017

Résumé de l’éditeur:

Pulse, 12 juin 2016. Quarante-neuf morts sur la piste d’un night-club de Floride. Quarante-neuf garçons et filles qui voulaient seulement danser, abattus pour avoir commis le crime d’être homosexuels. Tous ne l’étaient pas, d’ailleurs, mais tous étaient coupables selon le meurtrier, qui a cette nuit-là perpétré le premier assassinat homophobe de masse de l’histoire.
Quelques heures plus tard, Philippe Corbé est allé à Orlando. Mélangeant à son récit des souvenirs de jeunesse, il rappelle les prêches criminels, les tyrans de cours de récré, les ferme ta grosse gueule pédale, les hargneux, tous ceux qui veulent écraser les espoirs de bonheur, à commencer par ces lieux tranquilles, d’Orlando à Paris, de Sydney à Beyrouth, des abris pour retrouver ses semblables, se retrouver chez soi. Et c’est bien pour cela qu’ils sont menacés, les battements de cœur dérangent. Sous les pulsations de la musique couvent les pulsations de la haine.

Comme si la centaine de victimes n’avait pas été prise pour cible parce qu’elle fréquentait un club homosexuel.

Mon avis:

L’attentat contre la boite de nuit homosexuel d’Orlando en Juin 2016 est le point de départ pour Philippe Corbé d’une introspection et la continuer de son travail de journaliste.  Tout au long du récit, on sent Philippe Corbé sur la brèche, on se demande quand va t’il craquer pour laisser ressurgir toutes les émotions accumulées ce soir de juin. L’attentat contre le Pulse est le point de départ de l’écriture de J’irai danser à Orlando. Phlippe Corbé décrit certains passages de sa vie, ses années d’étudiant à Lille, ses premières rencontres dans les boîtes et les bars gays des autres pays du globe. Il met en avant la difficulté d’être soi-même mais différents des autres. Le rejet, la haine, l’ignorance tous ses sentiments mélangés qui vous blessent. Les boîtes et les bars où tous se retrouvent et où il fait bon être ensemble.

J’ai eu beaucoup de mal à écrire cette chronique, car les mots me manquent. Le livre m’a touché à un point auquel je ne m’attendais pas. Quand ma liseuse à mis 100% j’étais comme vidée, mais heureuse d’avoir lu ce livre. Le récit que fait Philippe Corbé est touchant. Le plus dur à lire c’est le compte rendu de l’attentat minutes par minutes. Pour résumé, le livre pourrait être à appel à la tolérance. Après tout il n’est question que d’amour.

Ma note 10/10

 

cp coeur
Coup de cœur 2018

 

Livre lus pour les challenges suivants: tour du monde, petit bac 2017-2018, multi défits 2018.

cropped-logo_babelio_new-noir

 

 

 

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.