Mardi sur son 31*7

Le principe de mardi sur son 31 est simple, il consiste a cité un passage de la page 31 de sa lecture. Je vous livre, donc une citation de La dernière nuit du Raïs de Yasmina Kadra.

Quand même, persiste le chef de la Garde.  Ne pas distinguer l’explosion d’une bombe de l’éclatement d’un obus, pour un général c’est désespérant.

Mouamar Kadafi est traqué par les forces de l’OTAN, il est dans un immeuble d’un quartier de Syrte. Il assiste impuissant à la déchéance mentale de sa garde rapproché. Même lui, le grand chef ne trouve pas les ressources pour se battre.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.