D’entre les pierres * David Lelait-Helo

J’ai attendu très longtemps avant de pouvoir me procurer ce roman de David Lelait-Helo, la couverture ne cessait de m’appeler mais je résistais. J’ai lutter pendant de nombreuses années, quand j’ai vu la couverture de l’éditeur 12N je me suis laisser tenter. David Lelait-Helo, est un écrivain au parcours atypique, il est docteur en lettres et civilisation hispanique puis il enseigne l’espagnol. Il sort son premier roman en 1997, à l’âge de 25 ans. David Lelait-Helo collabore à plusieurs magazines Cosmopolitan, Nous Deux et Galla. Il se spécialise dans les biographies de chanteuses (Evita Peron, Dalida, Piaf). Ce roman, avec Poussières d’hommes, est une exception à sa production habituelle.

D’entre les pierres – couverture

Fiche technique:

Auteur: David Lelait-Helo

Genre: roman

236 pages

Date de parution: Octobre 2014

Résumé de l’éditeur:

À l’heure d’être détruite, Une très ancienne maison de Buenos Aires révèle ce qu’elle a vu et gardé secret : le drame de Soledad Salvador, la femme qui aura vécu entre ses murs plus de cinquante ans, un drame qu’elle a été impuissante à empêcher… Au fil de récits de vies, la maison, évoque entre rêve et réalité la fondation de la ville cinq siècles plus tôt, l’immigration qui au xixe siècle a donné le jour à l’Argentine, le mythe Eva Peron, la dictature durant les années 1970.

 » Les murs ont des oreilles, il faudra vous y faire. Vous l’avez souvent dit, sans jamais y croire. Car vous ne le vouliez pas, mais je vous place aujourd’hui au pied du mur, excusez le jeu de mots, je suis blagueuse […] Ah, si les murs pouvaient parler ! Je vous le dis, ils parlent. Mes parquets grincent en mille bavardages, mes boiseries craquent en petits cris et, en dépit de mon grand âge, mes fenêtres voient loin, au-delà du temps qui passe et par-delà les siècles. L’Histoire ne s’écrit pas dans les livres, elle se respire. À l’encre et au papier, elle préfère le vent et le sang. « 

Une très ancienne maison de Buenos Aires prend la parole qu’on ne lui avait jamais donnée. À l’heure d’être détruite, elle révèle ce qu’elle a vu et gardé trop longtemps secret : le drame de Soledad Salvador, la femme qui aura vécu entre ses murs plus de cinquante ans, un drame qu’elle a été impuissante à empêcher… Au fil de récits de vies, la maison, rescapée de temps révolus, évoque entre rêve et réalité la fondation de la ville cinq siècles plus tôt, l’immigration qui au xixe siècle a donné le jour à l’Argentine, le mythe Eva Peron, la dictature durant les années 1970.
Ce roman traite du lien intime que nous entretenons avec notre décor et des secrets dont regorgent nos vies. Il est un voyage au cœur des mythologies argentines, une rêverie qui renferme de grandes leçons de vie, d’amour et de paix.

Les hommes construisent des maisons parce qu’ils se prennent pour Dieu. Ils inventent des ciels, font jaillir la lumière, domptent les eaux et les vents. En façonnant un monde, le leur, ils rivalisent avec le Créateur.

Mon avis:

D’entre les pierres est un roman très touchant et poignant. Le début se lit avec beaucoup de légèreté mais quand vient le passage de l’enlèvement d’Elena et d’Esteban, le roman prend une autre dimension. Le lecteur est dans l’angoisse que va t’il arriver à ses deux jeunes gens, même si on comprend assez rapidement que l’issue sera fatale. Soledad qui était source de lumière se renferme peu à peu, jusqu’au retour d’Isabel et du bébé. A ce moment-là, elle revit. La description de la ville de Buenos Aires est très détaillée, on a l’impression de se balader dans la ville en suivant un plan.

Ma note: 7/10

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.