Au nom de la terre d'Edouard Bergeron

Au nom de la terre d’Edouard Bergeron c’est le récit d’une vie brisée par le travail, le manque de reconnaissance et les problèmes financiers.

Au nom de la terre – affiche

Synopsis (allociné):

Pierre a 25 ans quand il rentre du Wyoming pour retrouver Claire sa fiancée et reprendre la ferme familiale. Vingt ans plus tard, l’exploitation s’est agrandie, la famille aussi. C’est le temps des jours heureux, du moins au début… Les dettes s’accumulent et Pierre s’épuise au travail. Malgré l’amour de sa femme et ses enfants, il sombre peu à peu… Construit comme une saga familiale, et d’après la propre histoire du réalisateur, le film porte un regard humain sur l’évolution du monde agricole de ces 40 dernières années.

Fiche technique:

Réalisateur: Edouard Bergeron

Casting: Guillaume Canet (Pierre Jarjeau), Veerle Baetens (Claire Jarjeau), Anthony Bajon (Thomas Jarjeau), Rufus (Jacques Jarjeau), Samir Guesmi (Medhi), Yona Kervern (Emma Jarjeau)

Genre: drame

Date de sortie: 25 septembre 2019

Au nom de la terre collage photos

Mon avis:

Au nom de la terre, c’est l’histoire du père d’Edouard Bergeon, c’est aussi l’enfance et l’adolescence du réalisateur mise en image. Cette histoire, c’est celle d’autres agriculteurs en proie aux doutes, sur qui pèsent l’histoire de la famille. Une terre se transmet généralement de père en fils, celui qui reprend ne doit pas être celui qui échoue, celui qui fait disparaître tous les sacrifices et toutes les réussites obtenus par ses ancêtres à la sueur de leurs fronts.

Pierre (Guillaume Canet), rêve de moderniser la ferme des Grands-Bois qu’il a racheté à son père Jacques (Rufus). Avec sa femme Claire (Veerle Beatens), ils sont les parents de deux enfants. Pour vivre dignement, Pierre est obligé de travailler toujours plus, mais il ne s’en sort pas, même Medhi (Samir Guesmi), son employé ne parvient plus à le faire ralentir. Pour que son exploitation agricole soit rentable, Pierre est obligé de se diversifier pour nourrir ses bêtes, payer les factures de la ferme et essayer de se verser un salaire. Ce qui tue, Pierre et sa famille se sont les emprunts, ses dettes s’accumulent à la banque, il ne peut plus faire face. Pour nourrir ses animaux, il doit emprunter, car le travail d’un paysan n’est pas récompensé à sa juste valeur.

Tous les acteurs jouent juste, Guillaume Canet est touchant dans les scènes de joies, ou quand il joue une scène dramatique. Veerle Beatens, est une épouse et une mère courage magnifique. Anthony Bajon et Yona Kerven qui interprètent les enfants, sont bouleversants, ils essayent de se protéger de tout ce qu’il voit en restant de jeunes adolescent mais, ils ne réussissent pas à oublier bien longtemps la réalité de la vie à la ferme.

C’est la première fois, qu’après une séance de cinéma, la salle demeure muette, ébranlée par ce qu’elle vient de voir. Au nom de la terre, c’est un hommage aux agriculteurs, une critique du système actuel et une histoire familiale. Vous ne pourrez pas ressortir de la projection de ce film sans vous poser de nombreuses questions. Celle que je me suis posée, c’est comment en arrive t-on à ce que des hommes se donnent la mort à cause de leur travail. Comment faire pour que cela ne recommence pas ?

Au nom de la terre – bande annonce
coup de coeur 2019

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.