Transatlantic de Colum McCann

Embarquement immédiat entre l’Irlande et les Etats-Unis grâce aux personnages de ce roman chorale qui vous fait planer au dessus des nuages.

Auteur: Colum McCann

Genre: récit d’aventure

360 pages

Date de parution: Août 2013

Editeurs: Belfond, 10/18

Un mot sur l’auteur:

Colum McCann est un écrivain Irlandais, il débute sa carrière comme journaliste. Il publie son premier roman en 1995. Colum McCann passe sa jeunesse en Irlande avant de voayger à travers le monde (Etats-Unis, Japon). Son roman Et que le vaste monde poursuit sa course folle a reçu en 2009 le national book award. Désormais, il partage sa vie professionnelle entre son métier d’écrivain et d’enseignant en écriture créatique aux Etats-Unis.

Quatrième de couverture:

États-Unis et Irlande, de 1845 à 2011
1919. Aviateurs vétérans de la Grande Guerre, Jack Alcock et Teddy Brown s’apprêtent à un nouveau défi : de Terre-Neuve jusqu’en Irlande, effectuer le premier vol transatlantique sans escale de l’Histoire.
Leurs voisines de chambre, Emily Ehrlich, pétulante journaliste, et sa fille Lottie, leur confient une lettre à l’attention de leur famille installée à Cork.
1845. Esclave affranchi, Frederick Douglass répond à l’invitation de son éditeur pour présenter ses Mémoires et traverse l’Atlantique pour arriver dans une Irlande frappée par la Grande Famine.
Lily Duggan, une jeune bonne sera marquée à vie par sa rencontre avec cet homme extraordinaire.
1998. New York-Londres-Belfast-Dublin-Washington-New York : observateur du processus de paix en Irlande du Nord, le Sénateur Mitchell passe sa vie dans les airs. Pour égayer son existence monotone, il se raccroche à certains petits moments de grâce. Comme sa rencontre avec cette femme malicieuse de 96 ans, Lottie.
1863. Inspirée par Douglass, Lily Duggan est partie et a refait sa vie dans le Missouri. Mais un drame va venir frapper son foyer. De ses six enfants, seule une fille survivra, Emily.
1929. Dix ans après le vol d’Alcock et Brown, Emily et Lottie, refont la traversée sur les traces des deux héros aviateurs. Brown leur remet la lettre qu’il avait soigneusement conservée.
2011.
Dans une Irlande en pleine crise, Hannah, quadra solitaire, croule sous les dettes. Et si la lettre de sa grand-mère, rédigée un siècle plus tôt, pouvait lui sauver la vie ?


Je leur ai proposé de rester dormir. Le père et les deux fils ont ressorti les vieux matelas de la grange.

Mon avis:

Ce roman de Colum McCann, a mis beaucoup de temps à démarrer, un peu trop à mon goût. C’est un roman en forme de poupée russe, où le fil conducteur est l’Irlande, les origines irlandaises des différents personnages.

Je suis déçu de ma lecture, car le résumé me donnait envie. On suit la vie de différents personnages mais je n’ai pas aimé les sauts chronologiques (les retours en arrière trop fréquent) et le fait d’avancer dans l’histoire en sautant une ou plusieurs générations.

Ma note: 10/20

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.