Alexandre Bontemps premier valet de chambre de Louis XIV par Mathieu Da Vinha

Si vous aimez le château de Versailles, ce livre est pour vous. On passe de l’autre côté de la balustrade, Mathieu Da Vinha nous met dans les pas d’Alexandre Bontemps, le confident, celui qui connaît tous les secrets de sa majesté le Roi Soleil.

Auteur: Mathieu Da Vinha

Genre: biographie

200 pages

Date de parution: Octobre 2011

Un mot sur l’auteur:

Mathieu Da Vinha est docteur, en histoire, il dirige le centre de recherche du château de Versailles. Il a aussi été conseiller historique pour la série Versailles de Canal +.

Quatrième de couverture:

Le 23 février 1653, Alexandre Bontemps, à la veille de ses 27 ans, danse pour la première fois un ballet avec le tout jeune roi Louis XIV. L’année précédente, il a été reçu, en survivance de son père Jean-Baptiste, premier valet de chambre du roi. Il le demeurera près d’un demi-siècle, gardien du corps royal, maître des liturgies de cour, intermédiaire obligé même des plus puissants auprès du maître qui lui témoigne confiance et affection, au point qu’il le nomme en 1665 intendant de Versailles, désormais résidence royale. Ainsi le valet de chambre s’enrichit, accumule les charges, conduit des stratégies personnelles et familiales. Le parcours atypique d’un « simple » valet de chambre est aussi l’occasion de donner consistance, à travers de nombreuses anecdotes, à la vie ordinaire et extraordinaire de la cour du Roi-Soleil.

S’il doit sa position au fait qu’il est le fils de son père, il reconnaît volontiers qu’il n’aurait jamais imaginé tenir la place qu’il occupe aujourd’hui sans l’amitié que lui porte le roi.

Mon avis:

Le premier valet de chambre du Roi Louis XIV a encore une place importante dans notre immaginaire. Il est le domestique le plus connu.

Bontemps est un homme de l’ombre qui a su accumuler une grande richesse pour marier convenablement ses filles et permettrent à ses deux fils d’avoir une situation stable. Pour preuve au lendemain de sa mort, Louis XIV gratifie ses deux fils d’une rente de 6 000 livres pour l’aîné et de 4 000 livres pour le cadet. Sa disparition en Janvier 1701, plonge la Cour dans la tristesse, il était aimé de tous.

La biographie d’Alexandre Bontemps par Mathieu Da Vinha, nous fait découvrir le petit monde de Versailles, celui des domestiques et des hommes de confiance qui permettent le fonctionnement de la machine versaillaise. Bontemps c’est l’homme de toutes les confidences, des escapades nocturnes, du mariage secret et de l’opération de la fistule annale.

Ma note: 8/10

Livre lu dans le cadre du challenge petit bac 2020 .

Un commentaire

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.