Le pays des autres de Leïla Slimani

Le pays des autres de Leïla Slimani nous plonge dans le Maroc de l’après Seconde Guerre Mondiale. A l’époque le Maroc est encore une colonie française.

Auteur: Leïla Slimani

Genre: roman, roman historique

365 pages

Année de parution: 2020

Un mot sur l’auteur:

Leïla Slimani est née au Maroc en 1981. Pour écrire le pays des autres, premier tome d’une trilogie, elle s’est inspirée de son histoire familiale. En 2016, elle obtient le prix Goncourt pour son deuxième roman une Chanson douce

Quatrieme de couverture:

En 1944, Mathilde, une jeune Alsacienne, s’éprend d’Amine Belhaj, un Marocain combattant dans l’armée française. Après la Libération, le couple s’installe au Maroc à Meknès, ville de garnison et de colons. Tandis qu’Amine tente de mettre en valeur un domaine constitué de terres rocailleuses et ingrates, Mathilde se sent vite étouffée par le climat rigoriste du Maroc. Seule et isolée à la ferme avec ses deux enfants, elle souffre de la méfiance qu’elle inspire en tant qu’étrangère et du manque d’argent. Le travail acharné du couple portera-t-il ses fruits? Les dix années que couvre le roman sont aussi celles d’une montée inéluctable des tensions et des violences qui aboutiront en 1956 à l’indépendance de l’ancien protectorat.
Tous les personnages de ce roman vivent dans «le pays des autres» : les colons comme les indigènes, les soldats comme les paysans ou les exilés. Les femmes, surtout, vivent dans le pays des hommes et doivent sans cesse lutter pour leur émancipation.

Au bal du 14 juillet, Corinne mit une robe rouge et des escarpins en cuir tressé. Dans le jardin où on avait installé les lampions de couleur, elle ne dansa qu’avec son mari, refusant d’un geste poli les invitations des autres convives.

MON AVIS:

Leïla Slimani décrit la vie au Maroc après la deuxième Guerre Mondiale. Mathilde cette jeune alsacienne qui est arrivée dans ce pays par amour, elle a beaucoup de mal à se faire à son pays d’adoption. Ce pays où les femmes n’ont pas le droit à la parole, elles doivent subir la loi des hommes. Même si, Amine, lui laisse faire quelques fantaisies, lui aussi est dans une dualité. Le marocain qui a combattu pour la France pendant la Deuxième Guerre Mondiale est revenu au pays avec une épouse française à qui il a fait deux enfants. Il est coincé entre la fidélité à son pays et la fidélité aux colons. 

Le pays des autres, c’est le choc des cultures, mais c’est surtout l’histoire d’amour de deux êtres qui font tomber les différences. 

Ma note: 7/10

Livre lu dans le cadre du challenge petit bac 2020 (lien)

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.